【humanities:Traduction de chansons Visual Kei】

24 juin 2009

CE BLOG N'EST PLUS EN ACTIVITE, IL  EST DEVENU OBSOLETE CAR J'AI MAINTENANT UN VRAI SITE DE TRADUCTIONS.


Je me suis beaucoup amélioré avec les années et je peux désormais proposer de vraies bonnes traductions de qualité.


Visitez mon site HTTP://FLEURDECRISTAL.DEATHTOPIA.NET si vous voulez lire des traductions de chansons de visual kei, et si vous ne trouvez pas votre bonheur n'hésitez pas à me faire des demandes de traduction!!! Je traduirai tout cela avec plaisir.

Posté par un_insomnia à 21:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 mai 2007

BAISER / en fleur

BAISERArtiste: BAISER

Chanson: en fleur

Paroles: Yukari

Musique: Yukari

Arrangement: -

♪ ♪ ♪

en fleur

J'ai tant de fois voulu rêver de toi
Je traverse tous ces rêves jusqu'à ce jour auquel je te rencontrerai
J'ai tant de fois voulu rêver de toi
Ikutsumono toki no naka de kimi no yume wo miteitai
Ikutsumono yume wo koete kimi ni aeru sono hi made
Ikutsumono toki no naka de kimi no yume wo miteitai

Toi qui ressembles à une jolie petite fleur, tu déchires doucement l'intérieur de ma poitrine
Kimi wa karen na hana no you ni sotto boku no mune no naka saiteiru yo

Je veux te voir, c'est si tragique, ça fait si mal
Même maintenant, je ne pense qu'à toi, je ne pense qu'à toi
Kimi ni aitakute aenakute kurushikute
Ima mo kimi dake wo kimi dake wo omou

Même si une si grande distance nous sépare, je veux que tu me souries, rien qu'à moi
Cette odeur qui m'a atteint, transportée par le vent, est sûrement un message venant de toi
Kimi to tooku hanareteitemo zutto karezu boku dake ni hohoendeite
Kaze ga hakondekita ano kaori wa kitto kimi kara todoita message

Tu m'es si chère, tu m'es si chère que ça en est douloureux
Je veux te le dire, je pense à te le dire
Kimi ga itoshikute itoshikute itai hodo
Kimi ni tsutaetai tsutaetai omoi

Je traverse tous ces rêves jusqu'à ce jour auquel je te rencontrerai
J'ai tant de fois voulu rêver de toi
Ikutsumono yume wo koete kimi ni aeru sono hi made
Ikutsumono toki no naka de kimi no yume wo miteitai

Tu m'es si chère, tu m'es si chère que ça en est douloureux
Je veux te le dire, je pense à te le dire
Kimi ga itoshikute itoshikute itai hodo
Kimi ni tsutaetai tsutaetai omoi

Je veux te voir, c'est si tragique, ça fait si mal
Même maintenant, je ne pense qu'à toi, je ne pense qu'à toi
Kimi ni aitakute aenakute kurushikute
Ima mo kimi dake wo kimi dake wo omou

Posté par un_insomnia à 19:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 mai 2007

RENTRER EN SOI / Tsuki de namida

RENTRER_EN_SOIArtiste: RENTRER EN SOI

Chanson: Tsuki de namida

Paroles: Satsuki

Musique: Takumi

Arrangement: -

♪ ♪ ♪

Tsuki de namida
(Larmes sous la lune)

Ce passé en morceaux et ce futur imaginaire
Sont liés et ricanent toujours avec dédain
Danpenteki na kako to kuusouteki na mirai ga
Shibaritsukeru itsumo azakeriwarau

J'absorbe ce noir de jais   C'est la vraie réalité
Comme un puits sans fond
Shikkoku ni suikomareru   Sore wa hontou no genjitsu
Maru de soko no nai ido no you ni

Doucement, j'ai fermé les yeux
A tes côtés pour toujours...
Doucement, j'ai fermé les yeux
Je veux être à tes côtés pour toujours...
Sotto me wo tojita
Zutto kimi no soba de...
Sotto me wo tojita
Zutto soba ni itakute

Le sentiment d'être incapable de battre des ailes
Sous la lune, je suis bercé par mes pleurs
Habataku koto no dekinai kanjou wa
Tsuki no moto de yurari naiteiru

Dans un monde si sale
Quelque chose comme l'amour ne devrait sûrement pas exister
Mais...
Kitto kono yogoreteiru sekai no naka ni
Ai nante nai no kamoshirenai
Dakedo...

Les blessures de mon coeur, proportionnelles à ma déchéance et les médicaments antidépresseurs
J'ai perdu de vue l'endroit où je devais aller
Soushitu ni hirei shita kokoro no kizu to kouutsu yaku
Watashi wa yukiba wo miushinatta

Pourquoi, quand je ferme les yeux
Tu flottes dans mon esprit, même maintenant?
Doushite me wo tojireba
Ima demo kimi ga ukabu no?

Le sentiment d'être incapable de battre des ailes
Sous la lune, je suis bercé par mes pleurs
Habataku koto no dekinai kanjou wa
Tsuki no moto de yurari naiteiru

Dans un monde si sale
Quelque chose comme l'amour ne devrait sûrement pas exister
Mais...
Kitto kono yogoreteiru sekai no naka ni
Ai nante nai no kamoshirenai
Dakedo...

Posté par un_insomnia à 07:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 avril 2007

Metis Gretel / Konketsu

Metis_GretelArtiste: Metis Gretel

Chanson: Konketsu

Paroles: Sui

Musique: Metis Gretel

Arrangement: Metis Gretel

♪ ♪ ♪

Konketsu
(Sang mélangé)

Le jardin du sommeil...
Les roses fleurissent, en même temps
Dans une nuit restée éveillée
Je t'ai rencontré et je t'ai aimé, captivée
Nemuri no sono...
Bara wa saki, onaji koro
Mezameta yoru ni
Anata to deai, hikare aishita

Toi qui m'est chère, tu es... Comme de la glace... Avec ton visage cruel...
[Lèche ma blessure]
Itoshiki anata ga... Koori no you ni... Reikoku na kao de...
[Kizu wo namete]

Ces ténèbres continuent trop longtemps
Toi, sous mes yeux, même si tu le sais, tu es le Diable
Bien que tu me blesses, je te veux
Et tu recommences éternellement, mes mains qui l'acceptent tremblent
Kono yami ga nagaku tsudzukeba to
Me no mae no anata ga akuma dato shittemo
Kizutsukerarete mo motomete
Eien ni kurikaesu anata wo daku te ga furueru

Tu es pourri de l'intérieur
Quand tu me cherches, me désires, je suis hideuse
Même si tu me blesses, je te veux
Et tu recommences éternellement, mes mains qui t'enlacent tremblent
Anata ni mushibamarete iku
Yoku sureba motomeru tabi ni watashi wa minikuku
Kizutsukerarete mo motomete
Eien ni kurikaesu anata wo daku te ga furueru

Ne pourrai-je donc plus jamais te fixer du regard?
Je n'ai aucun regret
Parce je t'offre ce sang qui est mien
Mou nido to anata to mitsumerarenaku naru no?
Miren wa nai no
Kono chi wo watashi wo anata ni sasageru kara

Jusqu'à ce que cette forme disaparaisse, je t'aimerai...
Katachi ga naku naru made ni, aishite...

Posté par un_insomnia à 08:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Pashya / Aoi machi

PashyaArtiste: Pashya

Chanson: Aoi machi

Paroles: Io

Musique: Akito

Arrangement: Pashya

♪ ♪ ♪

Aoi machi
(Ville bleue)

Au loin, au loin, dans le lointain, dans un passé éloigné   Les journées arrivent sans même qu'on les prévoit
Tooku tooku haruka tooi mukashi no koto   Yokan sae nai hi ga atte

Traversant des saisons comme ça   Le nouveau jour d'aujourd'hui passe, sans rien connaître
Sonna kisetsu wo koe   Atarashii kyou ga nanimo shirazu ni sugiteita

En ne voyant pas non plus le lendemain   Les temps changent   Vers ce monde qui ne connait personne
Asu mo mienai mama   Jidai wa utsuriyuki   Daremo shiranai sekai he to

Tu te trouves dans cette ville   Je me demande ce que tu attends   Peut-être quelque chose comme un miracle
Kimi ga iru kono machi   Nani ga matteru kana   Kiseki nanka okottari shite

Partons pour cette très belle ville
Parce que ça se termine à tes côtés
Je colorie cette ville dont le paysage m'était devenu familier mais
Ca se finirait par une disparition soudaine, l'espace d'un instant?
Totemo kirei na machi ni dekakeyou
Tonari ni kimi mo tsuitete kureru kara
Minareta keshiki machi wo someru kedo
Futoshita toki ni kiete shimau no kana

Dans cette ville où la pluie tombe, je me demande quel genre d'evènement tu attends
Je me demande si tu attends qu'un jour, tu danses dans l'espoir
Ame furu kono machi ni donna dekigoto matteiru kana
Kitai ni odoru kimi itsuka kono basho de matteiru kana

Maintenant, transmettons cette pensée vers toi
La voix de mon coeur ne ment pas
La chanson que je suis habitué à entendre   Elle résonne dans la ville mais
Ca se finirait par une disparition soudaine, l'espace d'un instant?
Ima kono omoi wo kimi tsutaeyou
Kokoro no koe wo uso ni shitakunai
Kikinareta uta   Machi ni hibiku kedo
Futoshita toki ni kiete shimau no kana

Dans cette ville où les étoiles tombent, je me demande quel genre de futur tu attends
Je me demande si tu attends qu'un jour, notre coeur danse
Hoshi furu kono machi ni donna mirai ga matteiru kana
Kokoro odoru futari itsuka kono basho ni matteiru kana

En cet avenir dans lequel tu as regardé, qu'as-tu vu?   Dis, dis le-moi
Nozokikonda saki ni nani ga mieta no   Nee oshiete

Je me demande comment je peux me refléter en toi, maintenant   Dis, dis-le moi
Ima no boku wa kimi ni dou utsuru kana   Nee oshiete

Note: Hm.. x-x vraiment pas fier de cette traduction-là.

Posté par un_insomnia à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


hurts / Omocha geigoto rotary

hurtsArtiste: hurts

Chanson: Omocha geigoto rotary

Paroles: Hina

Musique: Maki

Arrangement: hurts

♪ ♪ ♪

Omocha geigoto rotary
(Le rond-point des projets réalisés du jouet)

Un mauvais rêve   Profondément dans mes projets réalisés   Le rond-point   Le rond-point
La flûte à bec a soufflé   Ahaha   Crétin   Crétin
Warui yume   Geigoto ni hamari   Rotary   Rotary
Tatebue ga fukemashita   Ahaha   Noutarin   Noutarin

Ruée   Ruée
Du nez jusqu'au cerveau   Une sorte de coureur de jupons   Qui lèche, qui goûte   Awawawaw
Rush   Rush
Hana kara nou he   Suki mono mitai ni   Namete namerare   Auauauau

La fleur de chrysanthème   Que le jouet admire   Le rond-point   Le rond-point
Elle pouvait aussi faire du cosplay   Cette chose, ça   Crétin   Crétin
Kiku no hana   Mederareru omocha   Rotary   Rotary
Cosplay mo dekimashita   Arere   Noutarin   Noutarin

Ruée   Ruée
Inspirant, expirant   Même si tu perds ton esprit   Tu peux sentir, tu peux toucher   Awawawaw
Rush   Rush
Sutte wa tsuite   Sono ki wa nakutemo   Sawari sawarare   Auauauau

Laisse-moi me sentir bien   Laisse-moi ne pas m'en rendre compte
Je me vois rire en m'esclaffant   Help me!
Kimochi yoku shite kure   Wakaranaku shite kure
Boku ga boku mite geragera warau   Help me!


Laisse-moi me sentir bien   Laisse-moi ne pas m'en rendre compte
Je me vois pleurer en m'effondrant   Fuck me!
Kimochi yoku shite kure   Wakaranaku shite kure
Boku ga mite boroboro naku   Fuck me!

Posté par un_insomnia à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2007

RENTRER EN SOI / Misemono koya

RENTRER_EN_SOIArtiste: RENTRER EN SOI

Chanson: Misemono koya

Paroles: Satsuki

Musique: Takumi

Arrangement: -

♪ ♪ ♪

Misemono koya
(La cabane du spectacle)

Ah   Ici, c'est la cabane du spectacle
Aa   Koko ni aru wa misemono koya

Ah   Le pays de la joie, du plaisir et des monstres
Aa   Yukai tsuukai kaibutsu land

Ah   Immorale   Gourmandise   Ah   Elle est laide, hein   Cette apparence
Aa   Tsumibukaki   Yokubukasa   Aa   Minikui ne   Sono zama ga

Allez   Une tenue bien voyante, comme tu les aimes   Allez   Une exposition aux yeux de tous, comme tu les aimes
Saa   Kimi konomi no hade na ishousa   Saa   Kimi konomi no roshutsu ga oome de

Allez   On commence notre gymnastique?   Allez   Prenons des visages souriants
Allez   Epanouissons-nous complètement devant tout le monde   Allez   Arrange tes mots, ils n'ont aucun charme
Saa   Taisou wo hajimeyou ka   Saa   Egao wo kawashiou
Saa   Minna de sakihokorou   Saa   Chinpu na kotoba wo narabete

Allez   Avec une imitation d'humain, comme tu les aimes   Allez
Avec une coquetterie superficielle   Comme tu les aimes
Saa   Kimi konomi no hito no mane de   Saa   Kimi konomi no
Uwattsura no oshare de

Allez   Flattons tout le monde   Allez   Les visages souriants
Je les extermine   Allez   Tourne la caméra vers leurs regards
Allez   Tiens, dans cet angle-là où ils ont l'air si sûr d'eux
Saa   Minna ni kobiteiyou   Saa   Egao wa
Tayasazu ni   Saa   Mesen wo camera ni mukete
Saa   Jishin no kakudo de hora

Ah   Immorale   Gourmandise   Ah   Elle est laide, hein   Cette apparence
Aa   Tsumibukaki   Yokubukasa   Aa   Minikui ne   Sono zama ga

Allez   On commence notre gymnastique?   Allez   Prenons des visages souriants
Allez   Epanouissons-nous complètement devant tout le monde   Allez   Arrange tes mots, ils n'ont aucun charme
Saa   Taisou wo hajimeyou ka   Saa   Egao wo kawashiou
Saa   Minna de sakihokoru   Saa   Chinpu na kotoba wo narabete

Ah   Immorale   Gourmandise   Ah   Elle est laide, hein   Cette apparence
Aa   Tsumibukaki    Yokubukasa   Aa   Minikui ne   Sono zama ga

Ah   Ca fait mal, hein   Ah, c'est vraiment désespéré, pas vrai   On échappe à la réalité, quelle splendide DEATH
Aa   Setsunai ne   Aa hisshi da ne   Appare na genjitsu touhi DEATH

Posté par un_insomnia à 18:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Metis Gretel / Rapunzel

Metis_GretelArtiste: Metis Gretel

Chanson: Rapunzel

Paroles: Sui

Musique: Metis Gretel

Arrangement: Metis Gretel

♪ ♪ ♪

Rapunzel

Les enfers de la ténèbreuse noirceur   Mon champ de vision aussi disparait
Dans cette forme encore invisible, tu m'aimes
Ankoku no yomi   Shikai mo kieru
Mada minu sono sugata de watashi wo aishite

Dans cet espace confiné
Moi, élevée comme une poupée sans sentiment
Yuuhei sareta kuukan no naka
Kanjou mo nai doll no you ni sodaterareta watashi

J'enferme seulement une pensée déchirante
J'ai rassemblé en mes mains tes longs cheveux qui pendaient
Hitsuu na omoi dake dojikomete
Nagai kami tarashite anata taguri yoseta

Une lumière pâle m'éclaire
Tu t'élèves à sa surface mais
Mes deux yeux sont comme obstrués
Avec pour unique sensation, seulement ta chaleur et ta voix
Aojiroi hikari ga sashite
Anata ga ukabiagaru kedo
Ryoume wa fusagareta mama de
Yuitsu kanjirareru no wa nukumori to sono koe dake de

Je me retourne encore pour rien, vers le fond de cette mer...
Telle une sirène, je sombre dans l'eau, vers une contrée sans forme...
Mou nanimo furikaerazu ano umi no soko he...
Ningyo no you ni oboresasete, katachi no nai kuni he...

Ce destin farceur est si cruel
Avec mes yeux, je ne peux t'aimer
Que m'a donc offert cette magie?
Je veux briller, alors...
Itazura na unmei wa zankoku sugite
Kono hitomi de anata wo aisenai
Mahou wa watashi ni nani wo ataeta no?
Kagayaki ga hoshii no, dakara...

S'il te plait, je t'en prie, prends place à mes côtés, dis
Accorde-moi juste le bonheur d'un instant
Dans les enfers de la ténèbreuse noirceur, cette fin qui apparait est
Seulement mon errance solitaire
Douka onegai soba ni oite, nee
Kanaete isshun no shiawase dake
Ankoku no yomi, mieru ketsumatsu wa
Watashi hitori samayou dake

Parce que même si je ne désire rien, la séparation est pour bientôt
Je me suis souvenu des joies apportées par tout ce que j'aime, et me suis effondrée en larmes
Nanimo nozomanakutemo, betsuri wa yagate kiru kara
Aisu koto no yorokobi wo oboeta watashi wa nakikuzureta

J'entends tes paroles
Même s'il s'éparpille fragilement, mon coeur ne peut me quitter
Anata no kotoba shika kikoezu
Moroku chittemo kokoro wa hanarenai

Moi qui vit dans le monde présent, la preuve que j'existe
Je me retourne pour rien, vers le fond de cette mer...
Gensei no watashi, ikitekita akashi
Nanimo furikaerazu, ano umi no soko he...

Posté par un_insomnia à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2007

Vidoll / Wagahai wa, korosuke nari...

VidollArtiste: Vidoll

Chanson: Wagahai wa, korosuke nari...

Paroles: Jui

Musique: Jui

Arrangement: Vidoll

♪ ♪ ♪

Wagahai wa, korosuke nari...
(Moi, devenant une femme meurtrière...)

Comme ça, ça ne... devait pas, ça ne devait pas, ça ne devait pas se passer comme ça...
L'image de ma main rouge teinte d'écarlate est comme une drogue   Engourdissant l'hippocampe
Konna wa, hazu ja... Nakatta, konna hazu ja, konna hazu ja...
Migite someta akai ei wa maru de mayaku   Kaiba wo shibiresasete yuku

[L'amour est aveugle]
[Ai wa moumoku]

Cette force plus profondément puissante que celle de quiconque devient une épée   Je pensais que tous les deux, on pourrait atteindre le bonheur grâce à elle
Dare yori fukaku tsuyoi chikara ga yaiba to natte   Kore de futari shiawase ni nareru to omotta

Pourquoi les gens   Pourquoi les gens   S'aiment, se séparent et se blessent dans ce moment limité
L'unique promesse que nous a faite ce monde est certainement que l'éternité n'existe pas   C'est une évidence, non...?
Hito wa naze   Hito wa naze   Kagirareta toki no naka aishi ushinai kizutsuite
Eien wa arienai koto ga kono yo no tashika na yakusoku nante   Tokari kitteta janai...?


Cher   Toi,   Où es-tu   Maintenant   Et à quoi es-tu en train de penser?
Malgré mon crime   Ne pourrais-tu pas aimer (encore une fois)   Ce cadavre   Qui est mien?
Haikei   Anata he   Doko de   Ima   Nani omotteiru no?
Tsumi na   Watashi no   Mukuro wo aishite kuremasen ka?


Soudainement, je m'en souviens   Tiens!   J'ai regardé les purikura que l'on avait pris en ce temps-là, mais ils sont déjà en train de perdre leurs couleurs...
Futo omoidashichatte   Hora!   Ano toki totta purikura nagameteta, mou iroasechatteru kedo...

Sur le chemin du retour de la mer   C'est là que tu m'as appelé pour la première fois par mon nom, sans suffixe de politesse, pas vrai?
Après ça, alors que j'étais un peu rougissante, tu m'as prise tendrement dans tes bras...
Sea no kaerimichi   Hajimete namae yobisateta yo ne?
Sono ato chotto tereta watashi wo dakiyosete kureta ne...

Pourquoi les gens   Pourquoi les gens   S'aiment, se séparent et se blessent dans ce moment limité
Hito wa naze   Hito wa naze   Kagirareta toki no naka aishi ushinai kizutsuite

Une passion s'éparpillant   Un amour s'éparpillant   Le paysage que je distingue à peine, de ma cellule de prison   Celui de bourgeons de fleurs de cerisier se balançant doucement
Sanzuru koi   Sanzuru ai   Koko kara kasuka ni mieru keshiki wa   Sakura no tsubomi ga yureteimasu

N'oublie pas   N'oublie pas   A quel point nos liens étaient profonds, malgré notre transgression dans l'opinion publique
Wasurenaide   Wasurenaide   Seron ni kaeshite mo tashika na kizuna ga kawasarete ita koto

Pourquoi les gens   Pourquoi les gens   S'aiment, se séparent et se blessent dans ce moment limité
Hito wa naze   Hito wa naze   Kagirareta toki no naka aishi ushinai kizutsuite

Je perçois ce rêve                            Je suis fascinée par ce rêve
Trois années d'un rêve éveillé   Perdues à jamais dans le passé
Et le même nombre de pensées pour ce passé   Que de cicatrices sur mon bras complètement haché
Yume mitose   Yume mitore
Tsunoru omoi no kazu dake   Oikomarete kizamu ude no kizu

Très bientôt, les fleurs de cerisier s'épanouiront   Et soudainement le monde extérieur sera enveloppé de cette tendre passion
Mousugu sakura ga hana hiraki ni koi ni gekai wo tsutsumu

Cher   Toi,   Où es-tu   Maintenant   Et à quoi es-tu en train de penser?
Haikei   Anata he   Doko de   Ima   Nani omotteiru no?

Note: "Ne pourrais-tu pas aimer ce cadavre qui est mien" Ici, Jui chante "cadavre" mais il est écrit "corps" dans le livret.
Et si vous ne savez pas ce qu'est un purikura, allez voir par ici.

Posté par un_insomnia à 16:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Metis Gretel / Makai Shinden ~Defomity Curse~

Metis_GretelArtiste: Metis Gretel

Chanson: Makai Shinden ~Defomity Curse~

Paroles: Sui

Musique: Metis Gretel

Arrangement: Metis Gretel

♪ ♪ ♪

Makai Shinden ~Defomity Curse~
(Le temple de l'enfer ~Defomity Curse~)

... Naissance de l'enfer...
Les Saintes Ecritures du blasphème entre ses mains
Le Dieu du mensonge contrôle cette terre
...Makai tanjou...
Boudoku no seisho wo te ni
Itsuwari no kami ga kono chi wo shihaishi

A l'aide d'un fil invisible, il manipule ce monde
Mienai ito de gekai wo ayatsutte

Réveillée de mon sommeil, c'est moi que l'on lui sacrifie
Nemuri kara sameta watashi wo ikenie ni shite

...Temple de l'enfer...
Contrainte à vomir du sang
Est-ce un cauchemar? Le souverain rit
...Makai shinden...
Kousoku sare chi wo haku
Akumu na no ka? Shihaisha ga warau

Pourquoi me jettes-tu cette malédiction?
J'ai appuyé sur la détente, visant cet amour tordu
Anata wa naze watashi wo norotteiru no?
Yuganda ai de juukou wo ateta


Déchires-tu mon corps?
Pour ensuite te teindre dans mon sang?
Même la dernière promesse est violée dans les ténèbres
Mi wo sakareru no ka?
Konomama chi ni somaru no ka?
Saigo no chigiri sae yami ni okasare

[Adieu]
[Sayonara]

Ne pleure pas
Se trouvant tout près, désiré, tourmenté
La joue de ce moi glacial qui s'effondre
L'esthétique du souverain qui désire les cadavres
Il a aimé ce moi pourri
Nakanaide
Soba ni ite hoshikute kurushimeta
Taorekomu tsumetai watashi no hoo
Mukuro wo hoshigaru shihaisha no bigaku
Kusatta watashi wo aishita no

Note: A la ligne 5 il est écrit "shoujo" dans le livret au lieu du watashi que Sui chante : on sait ainsi que la personne qui parle dans la chanson est une jeune fille~

Posté par un_insomnia à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]